Travail

frere-au-travail-sam_1176
frere-au-travail-sam_1172

Dans sa Règle, Saint Benoît dit que les moines « sont vraiment moines lorsqu’ils vivent du travail de leurs mains, comme nos Pères et les Apôtres. »[1]  Notre travail nous fait gagner notre pain à la sueur de notre front. Mais au-delà de cette fonction, il nous donne « l’occasion de participer à l’œuvre divine de la création et de la rédemption et de marcher sur les traces du Christ Jésus »[2] en étant solidaires avec le monde de notre temps, les pauvres et la foule innombrable des travailleurs.

4 Règle de Saint Benoît, 48, 8.

[2] Constitutions, 26